Diffusez la campagne via

Soutenez l'association, participez aux frais engagés : faites un don !

Les revues de presse :

Le jeudi 19 janvier 2017, des membres d'Agir pour l'Environnement se sont rendus devant le Ministère de l'Economie pour remettre 200 produits de consommation courante susceptibles de contenir des nanoparticules à la Secrétaire d'Etat chargée de la consommation. L'équipe d'Agir pour l'Environnement n'a pas été reçue. Mais le lendemain, vendredi 20 janvier 2017, suite à la publication d'une étude de l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) prouvant la dangerosité du dioxyde de titane (E171) chez les animaux, le Gouvernement a décidé de saisir l'ANSES (Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) pour "déterminer si l'additif E171 présente un éventuel danger pour les consommateurs". De nouveau, les réactions médiatiques sont nombreuses.

Suite au communiqué d'Agir pour l'Environnement, à l'occasion d'Halloween (27 octobre 2016), de nombreux titres de presse ont mis en cause la nocivité des bonbons contenant du dioxyde de titane; un colorant suspecté d'être à l'état de nanoparticule dans plusieurs biens de consommation courante :

  • Ça m'intéresse - Hors-série Décembre 2016 (Page 1 - page 2)

Au printemps 2016, Agir pour l'Environnement fait analyser par le Laboratoire National de métrologie et d'Essais (LNE) 4 produits alimentaires courants (blanquette de veau William Saurin, préparation pour guacamole Carrefour, gâteaux Napolitain LU et chewing-gums Malabar). Les résultats de ces analyses sont sans appel : on y trouve des nanoparticules. La présence de nanomatériaux dans l'alimentation a soulevé des questions majeures dans le débat public...

Agir Pour l'Environnement - 2 rue du Nord - 75018 Paris - Tel : 01.40.31.02.37