Courrier au Président de l'Agence nationale des fréquences

Agir pour l'Environnement
97 rue Pelleport - 75020 Paris
Tél. 0140310237

A l'attention de Monsieur le Président de l'Anfr
Monsieur Jean-Claude Guiguet

Paris, le 06 septembre 2001

OBJET : Campagne " Insup-PORTABLES, les antennes relais " / Demande de rendez-vous

Monsieur,

Agir pour l'Environnement en partenariat avec la Confédération CLCV, Priartem, la FCPE, France Nature Environnement, la CGL, la CSF, l'UFCS et Alternative Santé - L'Impatient mène actuellement une campagne intitulée " Insup-PORTABLES, les antennes relais ? ! ? " visant à obtenir une réglementation contraignante permettant l'encadrement des implantations des antennes relais de téléphonie mobile.

Au-delà des inquiétudes légitimes relatives à l'accroissement des émissions d'ondes électromagnétiques dans notre environnement et ses potentielles conséquences sanitaires, nous restons extrêmement dubitatif à l'égard des seuils arrêtés par la recommandation européenne, notamment pour se prémunir des effets dits athermiques des rayonnements.

A cet égard, le protocole que vous avez eu la charge de mettre en place accrédite la thèse que la recommandation européenne est la norme communément acceptée à travers toute l'Europe, ce qui ne semble apparemment pas le cas dans nombre de pays.

A ce jour, il semble que l'Anfr doive sélectionner une centaine de sites visant à évaluer précisément les valeurs mesurées sur ceux-ci. Nous sommes pour le moins étonnés que l'Anfr ait, en même temps, la charge officielle d'autoriser l'implantation des antennes relais, tenir une cartographie précise des antennes relais, puisse établir le protocole en prenant pour base la recommandation européenne, choisir les sites et effectuer les mesures le tout dans une relative opacité.

Nous serions heureux de pouvoir vous proposer quelques sites qui nous semblent essentiellement révélateurs d'une situation issue d'un manque flagrant de réglementations. Par ailleurs, nous aimerions pouvoir avoir accès à la cartographie des implantations des antennes relais. Enfin, afin d'éviter toute suspicion ultérieure, il serait sans doute souhaitable que la nouvelle Agence Santé Environnement ait le contrôle d'une partie de la mise en œuvre du protocole de mesures.

Vous remerciant par avance, veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos sentiments distingués.

Mireille FERRI,
Présidente d'Agir pour l'Environnement

Stéphen KERCKHOVE,
Coordinateur de la campagne " Insup-PORTABLES, les antennes relais ? ! ? "

Copie à Messieurs Lionel JOSPIN, Premier Ministre, Christian PIERRET, Secrétaire d'Etat à l'Industrie, Bernard KOUCHNER, Ministre Délégué à la Santé et Yves COCHET, Ministre de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement

> Imprimez cette page X Fermer la fenêtre