Réponse d'Ugo LANTERNIER,
Chef de Cabinet de la Secrétaire d'Etat au Logement

Ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement
Le Chef de Cabinet
de la Secrétaire d'Etat au Logement

Madame Mireille FERRI
Présidente d'Agir pour l'Environnement
97 rue pelleport
75020 PARIS

Paris, le 11 juillet 2001

Madame la Présidente,

Vous avez bien voulu faire part à Monsieur Jean-Claude GAYSSOT, Ministre de l'Equipement, des Transports et du Logement, qui a transmis le courrier à Madame Marie-Noëlle LIENEMANN, Secrétaire d'Etat au Logement, de vos préoccupations relatives à la multiplication des antennes relais et l'explosion de l'utilisation des téléphones cellulaires, susceptibles de produire des effets nocifs sur la santé publique, et de votre souhait que soient mieux prises en compte les inquiétudes des populations, dans le cadre d'une réglementation appropriée.

Madame la Ministre a pris connaissance de votre communication avec intérêt, et m'a chargé de vous féliciter pour l'action que vous menez en faveur de la prise en compte de l'environnement et de la sensibilisation des citoyens, face à la multiplication actuelle des implantations radio-téléphoniques.

Conscients de l'inquiétude des particuliers, des gestionnaires et des élus, la Secrétaire d'Etat au Logement et le Ministre Délégué à la Santé ont demandé à la Direction Générale de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Construction (DGUHC) et à la Direction Générale de la Santé, d'élaborer un document afin de préciser les conditions d'implantation de ces antennes sur les bâtiments permettant de s'assurer du respect des valeurs limites d'exposition.

Vous assurant de tout l'intérêt que je porte à votre action, je vous prie d'agréer, Madame la Présidente, l'expression de mes sentiments distingués.

Ugo LANTERNIER

> Imprimez cette page X Fermer la fenêtre