LETTRE OUVERTE
à l'attention de Monsieur Jean-Yves Le Déaut
Président de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques
Campagne n°2 : ALERTE AUX ORGANISMES GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉS !

Paris, le 15 avril 1998

Objet : Conférence de " citoyens "

Monsieur le Président,

Nous venons, à notre grand étonnement, de recevoir un courrier de votre part nous indiquant que vous n'aviez pas reçu de propositions écrites suite à l'entrevue que vous nous avez accordé le 17 février dernier. Nous le regrettons et c'est donc avec une agréable surprise, que nous constatons à la lecture de votre dossier de presse, que certaines de nos revendications directes ont été satisfaites. Nous nous permettons néanmoins de vous faire parvenir copie des deux courriers faisant état de nos propositions, que nous vous avions adressés les 4 et 9 mars derniers.

A la lecture de votre dossier de presse, des aspects essentiels relatifs à la " conférence de citoyens " ne sont toujours pas clarifiés.

Concernant la " formation " préalable dispensée au panel, nous estimons nécessaire d'en connaître le programme détaillé ainsi que la composition du collège de formateurs afin d'en apprécier la " neutralité ".

C'est pourquoi, il nous paraît urgent que vous définissiez quelle sera la portée effectivement attachée aux orientations et aux conclusions du panel de citoyens, présentées le 23 juin. Quels effets y seront directement liés dès lors que vous admettez vous-même la non-légitimité démocratique de la méthodologie appliquée ? Seront-elles considérées comme les fondements des diverses décisions politiques à intervenir bien que dégagées de façon non représentative de la population globale ?

Dans la perspective d'une levée des obstacles qui pourraient encore s'opposer à la participation de nos organisations, nous nous permettons de vous faire parvenir des propositions sur l'organisation de la " Conférence de citoyens ".

Lors de la seconde séance de " formation ", le panel de " citoyens " choisira les intervenants qu'il désire auditionner. Les différents intervenants ont un discours et une approche différenciés. Dans le but de rendre plus lisible la liste des intervenants présentée au panel, nous vous proposons la classification suivante : catégorie 1 les associations de défense de l'environnement, catégorie 2 les associations de consommateurs, catégorie 3 les syndicats et représentants du monde agricole, catégorie 4 les chercheurs, sociologues et économistes, catégorie 5 les industriels et producteurs et enfin catégorie 6 des intervenants exposant globalement la problématique des OGM dans l'agriculture et l'alimentation.

Dans l'hypothèse d'une prise en compte de nos revendications, les associations qui le désirent, s'engagent à vous faire parvenir un dossier de présentation afin que le panel puisse choisir les intervenants en toute connaissance de cause.

La " Conférence de citoyens " sera complétée dans sa deuxième séance de " formation " par la remise d'une documentation composée d'articles de presse sur les OGM en agriculture et dans l'alimentation. Ces articles de presse, tout comme la " formation " dispensée, doivent être équilibrés et contradictoires. Nous nous tiendrions bien évidemment à la disposition des citoyens pour répondre aux questions qui concerneront les thèmatiques abordées par nos organisations.

Enfin, nous avons noté avec intérêt, qu'un quatrième volet, " l'audition publique ", est venu s'ajouter aux trois articulations initiales du débat ; nous aimerions obtenir toutes précisions utiles à son caractère, à sa ou ses dates d'organisation et avoir confirmation de la place offerte aux organisations qui souhaiteraient y intervenir.

Ne doutant pas de l'intérêt que vous voudrez accorder à ces ultimes souhaits, espérant en cela des réponses qui soient déterminantes de notre caution à cette conférence de citoyens, nous vous souhaitons bonne réception et vous prions de croire, monsieur le Président, à l'expression de notre considération.

 

> Imprimez cette page X Fermer la fenêtre