Note générale sur les rendez-vous avec les ambassades
Le 1er août 2003


C'est la première fois qu'Agir pour l'Environnement fait une campagne à portée internationale. Afin de sensibiliser autant de pays que possible, nous avons demandé un entretien aux ambassadeurs d'une trentaine d'Etats.

Narito Harada, coordinateur de la campagne " Créons l'Organisation Mondiale de l'Environnement ", représentait Agir pour l'Environnement à tous les rendez-vous. Mireille Ferri m'a accompagné pour rencontrer l'ambassade de Russie. …. étaient présents lors du rendez-vous avec l'Ambassadeur délégué à l'environnement du Ministère des affaires étrangères français, le 5 août.

Alors que nous demandions un entretien avec monsieur l'ambassadeur, ce sont les conseillers qui nous recevaient, le plus souvent les conseillers économiques (sauf pour l'Espagne, le conseiller environnement). Cela semble normal. Les ambassadeurs d'Israël et de Pologne en France nous ont reçus personnellement.

D'une façon générale, je présentais l'association puis la campagne OME. Je leur remettais un dossier contenant des documents d'Agir pour l'Environnement et d'autres (voir sommaire ci-dessous). Je répondais aux éventuelles questions et demandais la position de l'Etat sur la gouvernance mondiale de l'environnement en général et l'OME en particulier. Aucune ambassade n'a su me présenter une position, soit que le pays n'en a pas, soit que les conseillers l'ignorent. Dans tous les cas, ils m'ont dit qu'ils se renseignaient et me feraient connaître la position de leur Etat et sa réponse éventuelle à l'invitation d'APE à soutenir l'OME.

Si ces rendez-vous ne donnent pas de résultat immédiat, ils ont au moins le mérite de sensibiliser les gouvernements -via les ambassades- à la nécessaire réforme des institutions internationales pour la protection de l'environnement et à l'OME. Le cas échéant, ils susciteront aussi une prise de position d'un Etat.

Les réponses des ambassades seront mises en ligne.

Narito Harada

Dossier aux ambassades

Campagne
" Créons l'Organisation Mondiale de l'Environnement "

Sommaire

-Position d'Agir pour l'Environnement sur l'OME
-Deux textes courts de Jean-Pierre Raffin et Alexandre Kiss sur l'OME
-Synthèse du Sommet pour un autre monde, Annemasse, du 29 au 31 mai 2003
-Les informations volatiles du commerce et de l'environnement, une publication de Solagral, spécial AME/OMC : peut-on sortir de l'impasse ?
-Extraits de l'avis du Conseil économique et Social français du 18 juin 2003
" De Doha à Cancun : la libéralisation des échanges au service du progrès humain ? "
-Rapport de la présidence française de l'Union européenne sur la Gouvernance internationale en matière d'environnement
-Conclusions du Conseil des ministres de l'environnement de l'Union européenne, 18-19 décembre 2000
-Communiqué de conclusion du G8 environnement, avril 2003
-Article de fond : Gouvernance mondiale et environnement, publication du Conseil d'analyse économique

> Imprimez cette page X Fermer la fenêtre