Communiqué de la région Aquitaine
Déchets, pollution et nuisances (transports routiers - poids lourds - combiné rail-route - perspectives - vallée d'Aspe)


Mardi 28 juillet 1998

Rousset - Malvy - Lanzuela. A propos de... la rencontre du 27 juillet 1998

Les trois Présidents, ont naturellement abordé les dossiers de la traversée centrale des Pyrénées, sur lesquels ils ont affirmé leur vision commune.

Ils ont constaté l'importance du trafic marchandises qui traverse les Pyrénées et qui avec déjà 63 millions de tonnes par an, est supérieur au trafic entre l'Italie et la france à travers les Alpes.

Ce trafic transpyrénéen s'effectue à 95% par poids lourds sur les routes essentiellement à l'Est du massif le long de la Méditerranée, et à l'Ouest du massif le long de l'Atlantique.

A Irun, à la frontière Espano-française, le trafic dépasse déjà 6000 poids lourds par jour.

Les prévisions de croissance de ce trafic permettraient de l'estimer à plus de 13000 poids lourds par jour d'ici 2010.

Les trois Présidents ont insisté sur la vocation européenne de cette traversée et à la nécessité de favoriser les échanges par ferroutage.

La traversée centrale des Pyrénées par un tunnel ferrovière est sans doute la solution la meilleure d'ici une quinzaine d'années.

Pour le court terme et les années qui viennent il faut examiner toutes les solutions possibles pour limiter ce trafic routier, qu'il s'agisse du cabotage par mer, du transport combiné rail-route, ou du réaménagement de Pau-Canfranc.

Afin de donner toutes les chances à ce projet, les Présidents des Régions envisagent d'associer à leur démarche - à la fois tournée vers Bruxelles, Paris et Madrid - les différentes Régions françaises et espagnoles intéressées par cette nouvelle grande desserte.

> Imprimez cette page X Fermer la fenêtre