Agir pour l'Envionnement - 06 décembre 2007
Suspension de la culture du MON810 : Le Gouvernement interdit la culture hivernale du maïs !


Paris, le 06 déc. 07 : Par arrêté du 05 décembre 2007, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche a suspendu la culture du maïs transgénique, le MON 810 jusqu’à la publication de la loi sur les OGM prévue le 09 février 2008.

Cette suspension express est une décision cosmétique dont la vocation est de pouvoir annoncer un moratoire sans le mettre en œuvre sérieusement. Selon Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement, « interdire un maïs transgénique en période hivernale lorsque ce dernier n’est pas cultivé revient à interdire le chauffage électrique en pleine canicule ou la climatisation en période de froid intense ! ».

Agir pour l’Environnement constate amèrement que la deuxième décision faisant suite au Grenelle de l’environnement s’inscrit dans une stratégie d’illusionnisme où l’annonce prime sur le résultat effectif. En réclamant l’activation de la clause de sauvegarde pour interdire formellement la culture des OGM en plein champ, les associations souhaitaient obtenir un gel des cultures se prolongeant bien au-delà de la période hivernale. Les soldes d’après Grenelle bradent les principales demandes associatives pour le grand bonheur des lobbies en tout genre.

Agir pour l’Environnement réclame un véritable moratoire sur les cultures génétiquement modifiés et notamment le MON810 afin d’éviter toute contamination génétique en 2008. Le ministre de l’agriculture doit accepter de brusquer le lobby des biotechnologies, au risque d’aboutir à un vrai conflit avec les associations de protection de l’environnement, des consommateurs et les syndicats de paysans.

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre