Agir pour l'Environnement - 15 novembre 2005
OGM : La loi du talion frappe encore !

Paris, le 15 novembre 05 : Face à l’extrême sévérité du verdict prononcé à l’encontre de plusieurs faucheurs volontaires d’OGM, Agir pour l’Environnement exprime publiquement sa révolte à l’égard de ce qui apparaît de plus en plus comme une loi du talion frappant sans discernement militants, élus et collectivités locales osant contester l’omerta biotechnologique.

Agir pour l'Environnement apporte tout son soutien aux militants incriminés et réclame la clémence à l’égard de ces lanceurs d’alerte. La démesure d’une sanction frappant des militants osant symboliquement arracher quelques plans de maïs est telle qu’elle ne peut conduire qu’un durcissement de l’action militante.

Alors que la France est, à ce jour, hors la loi, n’ayant pas transposé la directive 2001/18 sur la dissémination d’OGM dans l’environnement, les instances judiciaires nationales privilégient la légalité franco-française à l’illégalité européenne et à la légitimité citoyenne.

Agir pour l'Environnement appelle l’ensemble des citoyens contestant le nouvel ordre biotechnologique à se rassembler jeudi 17 novembre à partir de 11h devant le tribunal de Versailles (place du marché aux fleurs – Carrefour de l’Avenue de l’Europe et de l’avenue de Saint Cloud) où se déroulera le procès des 9 de Guyancourt.

 

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre