Agir pour l'Environnement - France Nature Environnement - CNIID - Les Amis du Vent - Surfrider Foundation - Fédération Française de Spéléologie - Ligui pour la protection des Oiseaux - La Ligue de l'Enseignement - Cièle - Uminate - Action Conso - Bio ConsomActeurs - EKWO - Ecoute Nature - Moutain Riders - EcoForum - Vie et Paysages - EAUDEPARIS - Patagonia - 22 novembre 05

Embouteillage monstre chez Danone
Lettre ouverte à Monsieur Franck RIBOUD, Président Directeur Général de DANONE 

Monsieur le Président Directeur Général,

Agir pour l'Environnement, en partenariat avec une vingtaine d’associations, de fédérations sportives et de sociétés*, a décidé de lancer une campagne de mobilisation citoyenne intitulée « Bouteilles et films en plastique, STOP le PLASTOK ! ». L’objet de cette campagne est d’alerter l’opinion publique sur les conséquences délétères de la diffusion de milliards de bouteilles en plastique, à 50% non recyclées.

Bien que votre société contribue au financement du recyclage par l’intermédiaire du point vert, vous n’êtes pas sans savoir que la collecte sélective plafonne et qu’à peine une bouteille sur deux finie réellement recyclée, générant ainsi un gigantesque gâchis de matière première de plus en plus rare, le pétrole. Nos associations et partenaires souhaiteraient qu’enfin Danone s’astreigne à privilégier une réduction à la source et engage une politique amont plus ambitieuse.

Connaissant votre intérêt pour la notion de développement durable, nous vous invitons, dans le cadre de cette campagne, à prendre rapidement l’engagement de ne plus diffuser de contenant en plastique non réutilisable. Nos associations et partenaires déplorent vivement qu’une multinationale comme la vôtre puisse vendre un produit sans se soucier du devenir de plusieurs milliards de bouteilles, qui finissent incinérées pour partie, en décharge pour une autre partie ou encore dans les sous bois, sur les plages, les océans ou les estomacs de l’avifaune et de la faune aquatique.

Face à l’ensemble de ces critiques, nous vous demandons de mettre en œuvre une réduction à la source à l’aide de la réintroduction de la consigne allongeant de fait le cycle de vie d’une bouteille. Nous vous demandons également de cesser la commercialisation des bouteilles d’une contenance inférieure au litre et demi et ce afin d’améliorer le ratio contenant/contenu.

Nos associations et partenaires, responsables, ont la volonté d’aboutir à un accord avec votre société. Face à l’urgence écologique, nous attendons de votre part, des réponses positives et rapides. Si toutefois votre société persistait dans ce gâchis, nous serions dans l’obligation de réitérer fréquemment les opérations d’ « embouteillage » de Danone.

Comptant sur votre détermination, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président Directeur Général, l’expression de nos sentiments distingués.


Monsieur Stéphen KERCKHOVE,
Délégué général d’Agir pour l'Environnement

 

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre