Agir pour l'Environnement - 15 septembre 2008

Taxe pique-nique : stop les produits jetables !


Paris, le 15 septembre 2008 : le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo a annoncé ce week-end que le gouvernement étudiera la création de la « taxe pique-nique » dans le projet de loi de finances 2009, visant à pénaliser des produits fortement générateurs de déchets. Dans un contexte où la prévention des déchets manque de réels moyens, l’association Agir pour l’environnement accueille cette mesure avec enthousiasme et espère qu’elle obtiendra un vote favorable des parlementaires.

Malgré un fort lobby industriel, la « taxe pique-nique » souhaite responsabiliser les industriels et faire changer les habitudes des consommateurs en imposant une éco-participation à des produits comme la vaisselle jetable, les films plastiques et elle pourrait s’étendre à d’autres produits comme les briquets et les rasoirs jetables. Répondant à la nécessité de réduire les déchets à la source, cette taxe pourrait arriver dans un contexte où la croissance du volume des déchets doit être découplée de celle de l’activité économique. Rappelons que de 1960 à 2000, le tonnage des d’ordures ménagères a doublé en grande partie à cause de l’apparition des produits à usage unique et jetables.

Agir pour l’environnement soutient donc la taxe « pique-nique » qui devra permettre de reporter les gestes d’achats vers des produits durables et réutilisables et demande au gouvernement et aux parlementaires de maintenir cette mesure allant dans le sens des négociations du Grenelle de l’environnement, en la couplant par une réglementation qui permettra d’exclure les produits les plus polluants et générateurs de déchets.

Agir pour l’environnement espère que ce ballon d’essai sera transformé lors du projet de loi de finances 2009.

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre