Agir pour l'Environnement - Réseau Action Climat France - 03 avril 2008
110 km/h sur les autoroutes alsaciennes : Les régions en avance d’un grenelle…?


Paris, le 03 avril 2008 : La proposition de la région Alsace de diminuer de 20 km/h les vitesses autorisées sur les autoroutes de cette région est un signal encourageant dans la lutte contre le dérèglement climatique. Les associations appellent l’ensemble des régions à suivre l’exemple alsacien qui permettraient de réduire les rejets de CO2 des transports de près de 4 Mt de CO2 par an (respect des nouvelles limitations de vitesse inclus). Agir pour l’Environnement et le Réseau Action Climat France espèrent que cette proposition de la région Alsace recevra rapidement l’agrément du ministère de l’Ecologie.

Cette mesure, évoquée pendant le Grenelle de l’environnement, n’a pas donné lieu à une transposition réglementaire et semble avoir été abandonnée par le Ministère de l’écologie sous la pression conjointe du président du Groupe UMP à l’Assemblée nationale et du secrétaire d’Etat aux transports.

Cette mesure écologique est également une mesure favorable au pouvoir d’achat puisqu’une diminution de 10 km/h des vitesses autorisées sur autoroute permet une économie d’un litre aux 100 kms. Cette mesure facile à mettre en place est par ailleurs efficace immédiatement, très peu coûteuse et bon pour la facture pétrolière de la France.

Les associations regrettent une nouvelle fois le peu d’empressement de l’Etat à diminuer nationalement les vitesses autorisées, optant pour une approche exclusivement technologique qui ne produira des effets tangibles qu’à l’échéance 2020/2030. L’urgence climatique implique des mesures ambitieuses que le Ministère de l’Ecologie se doit de mettre en œuvre rapidement.

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre