Agir pour l'Environnement - 18 août 2010
Circulation des 44 tonnes : Jean-Louis Borloo, « poids lourd » du Gouvernement !
Partager


Profitant de la période estivale, le ministère de l'Ecologie s'apprête à publier un décret autorisant la circulation des 44 tonnes sur les routes françaises. Annoncé quelques jours avant l'adoption de la loi Grenelle2 en mai dernier par le Chef de l'Etat, afin de satisfaire les appétits du lobby agricole, ce décret va une fois encore nuire à la compétitivité du fret ferroviaire.

Selon le Comité national routier, rapporté par le quotidien économique Les Echos, 12% des poids lourds routiers devraient bénéficier de ce décret qui autorise aux transports agricoles et agro-alimentaires de recourir à des camions de 44 tonnes, entraînant un accroissement de la productivité évaluée à plus de 10%. L'impact de cette décision sur la dégradation des routes est évalué à 500 millions d'euros, somme que les départements devront sans aucun doute débourser prochainement.

Ajouté au report de la taxe Poids Lourds, l'adoption d'un plan Fret qui prévoit l'abandon de pans entiers du fret ferroviaire, la relance d'un vaste programme autoroutier long de 900km, ce décret « 44 tonnes » dessine les contours d'une politique fret exclusivement routière.

Résultat : la part modale du ferroviaire et du fluvial, au lieu d'augmenter, a diminué pour ne représenter que 12% en 2009, alors qu'elle était de 14% en 2006.

Avec cette énième décision contre-grenelle, « le ministre de l'Ecologie est assurément le poids lourd de ce Gouvernement ! » pour l'association Agir pour l'Environnement.

Par petites touches estivales, le ministre de l'Ecologie dessine sa véritable politique des transports qui n'a plus rien de grenello-compatible, une politique éco-prédatrice qu'un Grenelle ne saurait cacher bien longtemps.

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre