Agir pour l'Environnement - 05 février 05

4x4 de Peugeot-Citroën : Le suivisme comme stratégie commerciale !


Paris, 08 février 2005 : Le groupe automobile PSA vient d’annoncer un accord stratégique visant à lancer la production et la commercialisation d’un 4x4 pour 2007 en partenariat avec Mitsubishi.

Alors que les véhicules à quatre roues motrices, grands consommateurs d’énergies du fait de leurs poids excessifs, sont en partie responsables du dérèglement climatique, Peugeot et Citroën cherchent à mimer la stratégie industrielle de constructeurs automobiles irresponsables.

Agir pour l’Environnement déplore ce suivisme industriel qui conduit le groupe PSA à mettre sur le marché un véhicule décrié du fait de ses rejets de gaz à effet de serre ainsi qu’à cause de l’insécurité routière créée par un bas de caisse surélevé.

Dès à présent, Agir pour l’Environnement interpelle les concepteurs de ce futur véhicule 4x4 afin que ses rejets de gaz à effet de serre n’excèdent pas 140 grammes de CO2 par kilomètre parcouru et que son ergonomie soit étudiée afin de limiter les risques d’accidents notamment en proscrivant le superflu comme les pares buffles.

Agir pour l’Environnement réclame l’intervention du Ministère des Transports afin que ce dernier interdise, par voie réglementaire, l’utilisation des pares buffles, option inutile et accidentogène. L’association réclame, dans le cadre de sa campagne « 4x4 = Zéro de conduite ! » l’instauration du bonus/malus à l’achat de véhicules neufs, annoncé il y a presque un an par le Ministre de l’Ecologie. Enfin, dans le cadre du plan Climat, un étiquetage pédagogique était prévu permettant d’identifier facilement les véhicules fortement émetteurs de CO2 et les automobiles moins polluantes. A ce jour, il semble que cette disposition, bien qu’annoncée pour le début d’année 2005, ait été ajournée, sans explication.

Alors que les ventes de 4x4 continuent à être massivement vendus et utilisés en zone urbaine, lieu manifestement inadapté à leur évolution, le Gouvernement ne semble pas prendre la mesure de l’urgence à mieux réglementer les ventes de ce type de véhicules.

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre