Agir pour l'Environnement - Réseau Action Climat - 11 avril 05

Le Prix TUVALU 2005 du dérèglement climatique remis à Volkswagen


Paris, le 11 avril 2005 : Agir pour l'Environnement et le Réseau Action Climat remettront officiellement le Prix TUVALU du dérèglement climatique au constructeur automobile Volkswagen (40 avenue de Suffren - 75007 Paris) pour son 4x4 diesel Touareg V10 rejetant 346 grammes de CO2 par kilomètre parcouru mardi 12 avril 2005 à 10 heures. Par la remise de ce Prix, les associations ont souhaité dénoncer, une nouvelle fois, le double discours des constructeurs, qui dans leur grande majorité continuent à mettre sur le marché des véhicules surpuissants, majoritairement utilisés en zone urbaine. Imperturbable et au mépris des populations touchés par la désertification, processus accentué par le réchauffement de la planète, Volkswagen nomme son 4x4 "Touareg", peuple nomade bien connu des régions concernées par le phénomène.

Alors que l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'énergie alerte les autorités publiques de ce pays sur l'ineptie écologique constituée par la progression des ventes de 4x4, consommant 32% de carburant de plus qu'une voiture classique en zone urbaine, la politique gouvernementale fait du surplace.

Agir pour l'Environnement et le Réseau Action Climat adressent, à l'occasion de la remise de ce Prix TUVALU, un prix spécial au Ministre des Transports pour son manque total d'implication sur ce dossier. Du bonus-malusà l'étiquetage
é nergie en passant par la suspension de toutes les aides aux transports en commun en site propre, la politique Transport du gouvernement laisse une totale liberté à des constructeurs automobiles irresponsables, privilégiant la satisfaction de consommateurs sous informés à la préservation du climat.

Les émissions moyennes de CO2 des véhicules neufs stagnent maintenant depuis 4 ans et il y a fort à parier que l'accord volontaire ACEA signé par les constructeurs automobiles européens fixant un objectif de 140 g CO2/kmà é chéance 2008 ne sera pas atteint. Face à l'urgence du dérèglement climatique, les associations réclament un ensemble de mesures fortesà commencer par l'adoption du bridage des moteurs, une baisse des limitations de la vitesse sur route et autoroute, l'interdiction des véhicules particulièrement polluants comme les 4x4, notamment en zone urbaine et toute mesure favorisant les modes de déplacement doux (marche, vélos, rollers, etc.).

Le Prix TUVALU du dérèglement climatique stigmatise le constructeur automobile mettant en vente le véhicule rejetant le plus de CO2 par kilomètre parcouru. La première édition a dénoncé un 4x4 vendu par Mercedes-Benz, le G500.

Le constructeur ciblé est choisi après analyse des chiffres diffusés par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.

Tuvalu est un archipel du Pacifique culminant à quelques mètres au dessus de l'océan. Certaines îles sont directement menacées par le dérèglement climatique et son corollaire, la montée des eaux.

La remise officielle du 2ème Prix TUVALU donnera lieu à un point presse organisé devant le constructeur auto Volkswagen.

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre