Communiqué de Presse du groupe Verts au Conseil de Paris du 28 mai 2008
Paris brille-t-il ?


Les illuminations de Noël seront inaugurées mercredi 19 novembre sur les Champs-Élysées. Ces illuminations ont vu, ces dernières années, leur nombre et leur période d’utilisation croître de façon excessive.

Les Verts attirent l’attention sur le gaspillage d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre induits par ces illuminations. Ils appellent à une sobriété de bon sens : diminution du nombre de sources lumineuses, installation d’ampoules à basse consommation d’énergie, diminution de la durée quotidienne et de la période d'allumage.

Danielle Fournier regrette « une surenchère démesurée : les décorations sont parfois maintenues plus de trois mois, de mi-novembre à mi-février ». Elle dénonce « un gaspillage absurde : laisser les illuminations branchées au cœur de la nuit, à des heures auxquelles les rues sont désertées, n’apporte rien à l’esprit convivial de la période de fêtes ». ». « Spectacles de rue, œuvres d’art temporaires, animations ponctuelles : rendons aux fêtes de Noël leur convivialité sans polluer la planète », ajoute-t-elle.

« Misons sur l’imagination et la créativité plutôt que sur le gaspillage d’énergie », plaide également Jacques Boutault. Il rappelle que « plutôt que de faire appel à des illuminations, chaque année, la décoration du bâtiment de la Mairie du 2ème arrondissement est confiée à un collectif d’artistes auquel est donnée carte blanche». Il conclut : « C’est par ses talents que Paris doit briller ».

 
> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre