Paris-Normandie - 22 nov.08
Halte au gaspillage énergétique


A l'approche des fêtes de fin d'année, les associations se mobilisent pour la planète. Elles lancent une campagne contre la pollution lumineuse. Agir pour l'Environnement, en partenariat avec l'Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement, le réseau Action climat france et le réseau Sortir du nucléaire, dénonce le gaspillage énergétique. En période de Noël, les illuminations se multiplient. Climat, énergie et milieu naturel en subissent les conséquences. Le bulletin d'alerte des associations est sans appel : « Les illuminations sont aux décorations de Noël ce que les 4x4 sont à l'automobile. » En période de pics de consommation électrique, chaque nouveau kilowattheure dédié à l'éclairage aurait un bilan carbone avoisinant les 600 à 700 grammes de CO2. Face à cette multiplication « d'ampoules énergétivores et climaticides », les associations préconisent la mesure. Des illuminations qui ne devraient pas être mises en place plus de quinze jours avant et après les fêtes de fin d'année, et un temps d'éclairage réduit à quelques heures par jour. Autre solution proposée, l'utilisation d'ampoules basse consommation ou de diodes électroluminescentes (LED). Un éclairage qui dure plus longtemps et qui consomme moins. Municipalités et particuliers sont donc invités à réduire leur consommation d'énergie pour préserver la planète.

 
> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre