Agir pour l'Environnement - 27 avril 2007
Campagne présidentielle – Environnement : Agir avant d’élire !
Abrogation du décret de construction de l’EPR : Royal : 1 - Sarkozy : 0


Paris, le 27 avril 2007 : Agir pour l'Environnement note avec satisfaction que Ségolène Royal vient d’annoncer, si elle était élue, l’abrogation du décret autorisant la construction de l’EPR, réacteur électronucléaire prévue à Flamanville dans la Manche. Cette abrogation viendra s’ajouter à la volonté de la candidate d’adopter, sitôt élue, un moratoire sur la culture d’OGM en plein champ.

Agir pour l'Environnement, qui vient de lancer une campagne éclair intitulée « Présidentielle et environnement : Agir avant d’élire ! », interpelle les deux derniers candidats en lice sur six sujets qui méritent aujourd’hui des engagements fermes de Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal. En moins de 48 heures, les deux candidats ont d’ores et déjà reçu plus de 3000 courriers les incitant à agir pour l’environnement.

Agir pour l'Environnement espère que l’entre deux tours permettra aux deux derniers candidats de s’engager plus avant en faveur d’un quadruple moratoire sur les OGM, sur la construction de l’EPR et de nouveaux incinérateurs et sur le programme autoroutier. Mme Royal et M. Sarkozy doivent également s’engager à réduire de 50% l’usage des pesticides en agriculture et encadrer sérieusement le développement de la téléphonie mobile afin que cette dernière soit compatible avec la santé des riverains d’antennes relais.

Au regard des engagements pris pendant la campagne du premier tour, Agir pour l’Environnement considère le deuxième tour comme une session d’approfondissement pour Ségolène Royal et une session de rattrapage pour Nicolas Sarkozy. Sans modifications profondes du projet du candidat de l’UMP, il y a fort à parier que les écologistes se détourneront de ce candidat.


Contact presse :
Stéphen Kerckhove-Bleton, Délégué général d’Agir pour l'Environnement
Tél. 01.40.31.02.99 / 0682.988.599

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre