Agir pour l'Environnement - 09 octobre 2006
Semaine de réduction des déchets: Responsabiliser les citoyens, c’est bien… contraindre les industriels, c’est mieux !


Paris, le 09 octobre 2006 : C’est aujourd’hui que commence la Semaine de réduction des déchets, opération nationale de mobilisation sur la prévention des déchets ménagers. La Semaine de réduction des déchets, en visant le grand public, reflète la situation actuelle : les citoyens seuls sont aujourd’hui sollicités par l’Etat pour réduire significativement leurs déchets ménagers, déresponsabilisant les producteurs de déchets qui ont tout loisir de mettre sur le marché des emballages ménagers recyclables mais non recyclés faute de filières adaptés.

Avec la moitié du volume de nos poubelles, les déchets d’emballages représentent pourtant 126 kilos par habitant et par an. Si une consommation responsable joue un rôle essentiel pour diminuer les quantités de ces déchets, il est également fondamental que les industriels préparent la fin de vie de leurs produits dés la conception, en limitant le nombre et la masse de leurs emballages, mais aussi en choisissant des matériaux pour lesquels il existe une filière de recyclage et qui ne mettent pas en péril les matières premières permettant leur fabrication. Il revient en outre à l’Etat de donner un cadre juridique contraignant approprié : actuellement, les obligations des producteurs ne permettent pas la réduction à la source des emballages, mais seulement leur allègement, qui traduit en fait l’émergence de nouveaux matériaux (le plastique, extrait de matières non renouvelables). Arguant des évolutions sociologiques, les producteurs font fleurir monodoses et produits individuels suremballés, faisant augmenter le nombre d’emballages chaque année.

Agir pour l’Environnement s’inquiète de ce renversement de responsabilité. Il est du ressort du Ministère de l’écologie, en plus de communiquer sur la prévention des déchets des ménages, de s’assurer de la réduction à la source chez les producteurs de déchets d’emballages. Agir pour l’Environnement demande au Ministère de l’écologie la mise en place de dispositions contraignantes pour les producteurs permettant une réelle réduction à la source des déchets d’emballages ménagers. La Semaine de réduction des déchets doit permettre d’autres constats, que celui, amer, d’une irresponsabilité partagée de l’Etat et des producteurs.

 

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre