Agir pour l'Environnement - Priartém - 19 février 2004

Affaire Bouygues Télécom contre associations / Audience le 23 février 2004
Agir pour l'Environnement et Priartém appellent les clients de Bouygues Telecom à une grève du portable lundi 23 février 2004

Paris, le 19 février 2004 : Suite à une mobilisation de riverains excédés par les agissements de l'opérateur de téléphonie mobile Bouygues Telecom, ce dernier a décidé d'assigner en référé Agir pour l'Environnement, Priartém ainsi que Marc Cendrier. Les assignés comparaîtront lundi 23 février 2004 à 14h devant le Tribunal de Grande Instance de Paris.

Avec une brutalité qui lui semble propre, l'opérateur a en outre assigné Etienne Cendrier en diffamation à la suite de propos qu'il a tenus au cours d'une interview croisée parue dans le Journal du Dimanche.

Malgré la controverse scientifique et sanitaire grandissante entourant le développement de la téléphonie mobile, malgré la publication du Livre blanc sur la téléphonie mobile rédigé par quatre scientifiques indépendants, Bouygues Telecom tente, en choisissant le terrain judiciaire d'imposer le silence radio…téléphonique en muselant le débat citoyen !

Les associations incriminées affirment que ces tentatives d'intimidation ne limiteront en rien leur volonté de trouver des solutions acceptables permettant un développement de la téléphonie garantissant le bien-être et la santé des riverains d'antennes et des utilisateurs de portables.

Pour affirmer leur solidarité avec les associations et les militants assignés, les clients de Bouygues Telecom sont appelés à éteindre symboliquement leur portable lundi 23 février 2004 pour protester contre les agissements de cet opérateur. Si la logique jusqu'au-boutiste de l'opérateur allait à son terme, les associations demanderaient à leurs adhérents de changer d'opérateur.

Un point presse sera organisé lundi 23 février 2004 à 13h avant le début de l'audience en référé devant l'entrée du Tribunal de Grande Instance de Paris (4 Bd du Palais).

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre