Communiqué de presse - 10 juin 2004 - Agir pour l'Environnement - Priartém

Pétition euroépenne sur la téléphonie mobile
visionnez la pétition
A l'occasion des élections pour le renouvellement des députes européens, les associations Priartem et Agir pour l'environnement ont proposé aux autres associations nationales européennes de faire signer massivement une pétition rappelant leurs exigences immédiates concernant l'application de mesures de précaution dans le domaine de la téléphonie mobile.

L'ensemble des pays européens est concerné par un développement très rapide de l'usage du portable et celui, tout aussi rapide, qui l'accompagne des réseaux de téléphonie mobile.

Certains pays européens ont d'ores et déjà fixé des normes réglementaires plus contraignantes que celles que nous connaissons en France. Aucune n'est cependant suffisante pour protéger réellement les population soumises à une exposition chronique aux rayonnements de la téléphonie mobile.

Au moment où la santé environnementale est au cour des débats, à l'heure où le principe de précaution vient d'être inscrit dans notre constitution, il devient de plus en plus urgent d'entendre les plaintes des riverains qui émanent de tous les pays européens.

Toutes ensemble elles vont exiger la fixation d'une valeur limite d'exposition réglementaire à 0,6 v/m pour tenir compte de l'état actuel des connaissances.

Toutes ensemble, elles vont exiger une réplication de l'étude hollandaise menée par TNO et, dans l'attente des résultats de celle-ci, un moratoire sur l'UMTS.

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre