Agir pour l'Environnement - Priartém - 22 juin 07
Portable pour enfants : Une diffusion en grande surface envisagée, un rendez-vous avec le Ministère de la Santé programmé !


Paris, le 22 juin 07 : Le Kiditel, portable GPS pour enfants, commercialisé par la société CarTelematics, serait, selon certaines informations, proposé, dès septembre, dans les linaires de certaines grandes surfaces, notamment ceux de Carrefour et Auchan.

Surfant sur son succès auto-construit - une centaine d’exemplaires à ce jour réellement vendus- CarTelematics s’apprête à tenter une diffusion plus large. La campagne d’intoxication menée par la société CarTelematics n’a pour seul objet que de créer les conditions d’un marché plus large, une communication valorisant un pseudo-succès aiguisant les appétits d’autres acteurs économiques.

Pour Carrefour, il s’agit là d’une récidive. Il y a deux ans, cette grande surface avait déjà essayé de diffuser le BabyMo, portable ciblant les enfants âgés de 4 à 8 ans. Sous la pression des associations, cette enseigne avait finalement fait marche arrière. Agir pour l'Environnement et Priartém en appellent au sens des responsabilités des sociétés qui envisagent la commercialisation de ce nouveau produit et leur demande de s’engager à renoncer définitivement à la vente de portable pour enfants.

Selon CarTélématics, « En fonction de l'abonnement souscrit auprès de l'opérateur, il est possible de recevoir et d'émettre des appels sur 3 numéros de téléphones préenregistrés » . En fonction de l'abonnement souscrit auprès d'un opérateur mobile, il est possible de recevoir des appels. L’utilisation du Kiditel nécessite donc le recours à un forfait téléphonique. Agir pour l'Environnement et Priartém en appellent également au sens des responsabilités des opérateurs afin que ces derniers refusent toute participation à cette opération ciblant les enfants de moins de 12 ans.

Faute de réglementation encadrant la diffusion de portables destinés aux enfants, les initiatives commerciales de certains acteurs économiques demeurent incontrôlées malgré les inquiétudes sanitaires et psychologiques générées par ce type de produit et malgré les conseils récurrents émanant des milieux scientifiques et des instances de veille sanitaire (AFSSE, NRPB britannique…).

Faisant suite à une demande d’audience formulée par les associations, rendez-vous vient d’être pris en date du jeudi 28 juin avec le cabinet de la Ministre de la Santé afin d’évaluer la possibilité d’une interdiction rapide de la commercialisation de portables destinés aux enfants de moins de 12 ans.

Contact presse :
Stéphen KERCKHOVE – Tél. 06.82.988.599 – 01.40.31.02.99
Janine LE CALVEZ – Tél. 06.82.59.42.04 – 01.42.47.81.54

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre