Agir pour l'Environnement - Priartém - 18 juin 2009
Conférence de citoyens sur la téléphonie mobile : les associations légitimées par les citoyens !


A la grande satisfaction des associations, la conférence de citoyens menée à Paris sur les questions de téléphonie mobile conclut, quasiment mot pour mot, aux mêmes demandes que celles portées par les associations depuis de nombreuses années.

Ces conclusions démontrent que les demandes légitimes défendues par les associations correspondent bien aux aspirations citoyennes. Les associations se félicitent de ces conclusions sages et raisonnables et appellent le Maire de Paris à les traduire rapidement dans la charte parisienne relative à la téléphonie mobile.

L’expérience amène les associations à être tout particulièrement vigilantes afin que le lien unissant « débat public » et « décision politique » ne soit pas un chainon manquant. Il serait particulièrement inacceptable que la Mairie de Paris, après avoir voulu cette conférence de citoyens, ne s’engage pas à traduire dans les faits l’intégralité des conclusions des citoyens parisiens.

Les associations appellent une fois encore le Ministère de la Santé ainsi que les parlementaires à réglementer sérieusement le développement de la téléphonie mobile, notamment en baissant les seuils d’exposition des antennes relais à 0,6 V/m, contre 41 et 58 volts par mètre à ce jour. Ce qui est possible à Paris doit l’être également sur tout le territoire national.


> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre