Agir pour l'Environnement, Greenpeace, la Confédération Paysanne, la Ligue de l'Enseignement, les Amis de la Terre, le Réseau Sortir du Nucléaire, le Réseau Action Climat France, la Fondation Sciences Citoyennes, Biocoop, l'association 4D, Casseurs de pub, le Cièle, le MDRGF, Enda Europe, la LIFPL et Avel Pen Ar Bed - Eoliennes de Bretagne

Communiqué de presse du 26 février 2004

Lancement de la campagne :
Face à l'EPR, d'autres choix énergétiques sont possibles !

Quelques jours avant la présentation de la Loi d'Orientation sur l'Energie en Conseil des Ministres qui clôt une année de concertation gouvernementale à sens unique pendant laquelle les associations se sont plaintes d'être écoutées mais pas entendues, Agir pour l'Environnement en partenariat avec une quinzaine d'associations lancent une nouvelle campagne de mobilisation citoyenne intitulée « Face à l'EPR, d'autres choix énergétiques sont possibles ! ».

Alors que l'urgence du dérèglement climatique devrait conduire le Gouvernement à ériger la maîtrise de l'énergie et le développement des
énergies renouvelables au rang de priorité nationale, le Gouvernement s'apprête à autoriser la construction d'un prototype de centrale nucléaire dit « EPR » (European Pressurized Reactor) en fondant son choix sur des simplifications et des omissions inacceptables.

Dernier avatar d'une technologie déjà cinquantenaire, les tenants du nucléaire prennent le risque de soutenir un prototype technologiquement peu novateur, économiquement peu rentable et toujours aussi dangereux pour la santé comme pour l'environnement. L'EPR reçoit pourtant les faveurs de l'Etat, d'Areva et d'EDF, prêts à financer sa construction à hauteur de 3 milliards d'euros ! Or de la canicule estivale aux intempéries hivernales en passant par les risques sismiques et terroristes, la prolifération nucléaire ou les déchets dont on ne sait que faire. le nucléaire ne peut prétendre être la réponse énergétique du futur !

Diffusée à plus de 50.000 exemplaires, cette campagne de mobilisation citoyenne se déroulera tout au long de l'année 2004 et cible le Président de la République, la Ministre de l'Industrie et l'ensemble des député-es. La campagne « Face à l'EPR, d'autres choix énergétiques sont possibles » se fixe quatre objectifs principaux :
1) La publication d'un rapport gouvernemental et d'un rapport contradictoire faisant appel à une expertise indépendante du lobby nucléaire et de l'Etat,puis l'organisation d'une conférence de citoyens ;
2) La définition, dans le cadre de la loi d'orientation sur l'énergie, d'un objectif absolu et chiffré de développement des énergies renouvelables ;
3) Le lancement rapide de politiques de maîtrise de l'énergie claires et ambitieuses ;
4) La suspension de toute décision visant à construire un prototype EPR.

Contact presse :
Stephen Kerckhove - Agir pour l'Environnement : 01 40 31 02 99
Laure Guillot - Agir pour l'Environnement : 01 40 31 34 48

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre