Agir pour l'Environnement - 30 janvier 2009
Après le vote du Parlement, la F1… de la F1 dans les Yvelines ?


Paris, le 30 janvier 2009 : A la suite des travaux de la commission mixte paritaire, l’Assemblée nationale a décidé de supprimer définitivement, au cours de la deuxième séance du jeudi 29 janvier 2009, l’article « 5 quater B » qui tentait d’imposer un circuit de Formule 1 dans les Yvelines.

Ce rejet est un désaveu clair de ce projet porté par le Président du Conseil général des Yvelines, Pierre Bédier. En effet, ce dernier ne pourra plus se prévaloir du soutien du Parlement qui a jugé, à l’instar des associations et riverains, que ce projet n’était pas adapté aux enjeux d’une société durable.

La tentative de coup de force des sénateurs débouche donc sur un affaiblissement du Président du Conseil général des Yvelines qui réussit le tour de force de réunir l’unanimité contre son projet anachronique de circuit de Formule 1.


Malgré cette victoire, associations et riverains doivent demeurer mobilisés car au manque de concertation entourant ce projet, Pierre Bédier risque d’y ajouter un entêtement dérisoire.


> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre