Selon un sondage TerraEco/OpinionWay, pour 74% des français, le Grenelle est un échec
Partager


Paris, le 18 octobre 2010 – Le site internet TerraEco.net vient de rendre public les résultats d’un sondage OpinionWay démontrant que « pour 74% des Français, le Grenelle de l’environnement est un échec »*.

A rebours de la communication gouvernementale qui vente les mérites d’une concertation hors-sol, ce sondage a l’immense mérite de mettre un terme aux faux-semblants et illusions nées de ce Grenelle du blanchiment écologique.

Pour Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement et auteur d’un récent ouvrage intitulé « Grenelle de l’environnement : l’histoire d’un échec » paru aux éditions Yves Michel le 13 octobre dernier**, « à la veille du troisième anniversaire posthume du Grenelle, il est grand temps de reconnaître que l’accumulation de décisions "contre-nature" a tué dans l’œuf les espoirs qui auraient pu naître de cette grande négociation ».

Relance nucléaire et autoroutière, inscription d’OGM au catalogue officiel des semences, inauguration en grande pompe d’incinérateurs, déclaration d’utilité publique octroyée à un nouvel aéroport ou à une ligne à très haute tension, report sine die de la mise en œuvre d’une fiscalité écologique, autorisation de circulation des camions de 44 tonnes, 4ème opérateur de téléphonie mobile autorisé à développer un réseau d’antennes relais… la liste des petites renoncements et grands reniements s’allongent quotidiennement !

Alors que l’urgence écologique impose au Gouvernement et aux parlementaires d’agir avec célérité, cohérence et ambition, le Grenelle n’aura été qu’une parenthèse servant avant tout à verdir une politique qui n’a jamais cessé d’être éco-prédatrice.

* Lire l'intégralité du sondage TerraEco
** Commander le livre sur la boutique d'Agir pour l'Environnement

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre