Les Verts sur les OGM : l'OPECST "fait la part belle au lobby agroalimentaire"
AFP - 1er juillet 1998


PARIS, 1er juil (AFP) - Les six députés Verts se sont élevés, mercredi, contre les conclusions de l'Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques (OPECST) en matère de produits transgéniques, l'accusant de faire "la part belle au lobby agroalimentaire".

"Les organismes généitquement modifiés (OGM) sont-ils vraiment une nécessité pour notre alimentation ? Pourquoi les imposer au moment même où les consommateurs redécouvrent des produits diversifiés naturels et de qualité ?", interrogent dans un communiqué les six élus Verts.

Lors de la présentation de son rapport mardi sur "l'utilisation des organismes génétiquement modifiés en agriculture et dans l'alimentation", l'OPECST s'est déclaré "favorable" à la mise sur le marché de trois lignées de maïs transgéniques et a recommandé un moratoire de deux ans pour la mise en culture du colza Agrevo en France.

"Alors que de nombreux scientifuqes indépendants se prononcent pour un moratoire au nom du principe de précaution, l'OPECST fait la part belle au lobby agroalimantaire et ne tient aucun compte des avis exprimés par la Conférence des citoyens", souligne le communiqué.

Pour les élus écologistes, "indépendance et contrôle démocratique doivent être la règle pour aider véritablement à la décision et fixer les règles éthiques servant de garde-fou à l'impatience des industriels".

Ils rappelent enfin leur "exigence de moratoire sur les OGM, seul moyen, selon eux, d'appliquer le principe de précaution et de prendre le temps de la réflexion".

 

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre