Agir pour l'Environnement - Les Amis de la Terre Europe - 09 juin 2005

Résolution du Parlement européen sur la réforme de l'ONU:
une place de choix pour l'environnement


Strasbourg, le 9 juin 2005 : Le Parlement européen a adopté aujourd’hui, en session plénière à Strasbourg, une résolution sur la réforme des Nations unies, donnant une place de choix à l’environnement [1]. Agir pour l’Environnement et les Amis de la Terre considèrent cette déclaration comme une victoire pour l’environnement.

Dans le cadre de la réforme des Nations unies, les députés européens viennent de formuler des recommandations importantes afin de renforcer la gouvernance internationale environnementale. La résolution recommande la transformation du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) en une agence spécialisée pour l’environnement, capable d’assurer le respect des accords multilatéraux sur l’environnement (AME) par les gouvernements, les institutions économiques internationales et les multinationales [2].

Agir pour l’Environnement et les Amis de la Terre Europe appellent la Commission européenne et le Conseil européen à transformer l’essai : ces recommandations doivent être suivies d’actions politiques concrètes.

Laure Guillot, d’Agir pour l’Environnement, de commenter :
« Par ce vote, c’est une Organisation des Nations unies pour l’environnement dotée de réels pouvoirs qui est soutenue. Après les recommandations claires du parlement européen, il est de la responsabilité des décideurs européens d’agir. Le Sommet des Nations unies en septembre prochain est une occasion politique à ne pas manquer ».

Pour Kim Bizzarri, des Amis de la Terre Europe :
« Cette résolution sur la réforme des Nations unies est une contribution positive en faveur de la clarification des relations entre environnement mondial et règles commerciales [3]. Est désormais donné à l’Union européenne le mandat nécessaire au renforcement des accords environnemementaux multilatéraux face aux accords commerciaux, et ce dans le cadre des Nations unies ».

[1] La résolution du Parlement européen sur la réforme des Nations unies a été adoptée le 9 juin à une grande majorité des votes. Elle sera bientôt disponible sur http://www2.europarl.eu.int/omk/sipade2?PUBREF=-//EP//TEXT%2BTA%2BS-CALENDAR%2B0%2BFORM%2BHTML%2BV0//FR
[2] Paragraphe 33 : Calls for the strengthening of International Environmental Governance through the upgrading of the United Nations Environment Program (UNEP) into a United Nations specialised agency for the environment, equipped with sufficient financial, material and human resources, with universal membership, entitled to ensure compliance with legally binding multilateral environmental agreements (MEAs) by governments, international economic institutions and transnational corporations, and serving as a reference body for scientific, technical and legal expertise on the environment; calls for cohesive new action to ensure environmental sustainability, including addressing climate change as well as the issues of desertification, biodiversity and environmental refugees
[3] Paragraphe 17 : Affirms that UN decision-making bodies should have the competence – and the responsibility – both to define common public goods and to establish norms to safeguard and adopt regulations in order to preserve and defend these public goods, including the definition of international rules aimed at clarifying the relationship between trade and environment with a view to ensuring the safeguarding of Multilateral Environmental Agreements against trade rules


> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre