Agir pour l'Environnement - 02 mars 2004
Une campagne anti-publicitaire sur les murs du métro parisien du 17 au 31 mars 2004

Paris, le 2 mars 2004 : Parce que la criminalisation du mouvement anti-publicitaire ne pourra mettre un terme au débat légitime posé par les " barbouilleurs ", Agir pour l'Environnement engage la RATP et Métrobus à cesser les intimidations judiciaires et enfin enclencher un débat salutaire sur la place de la publicité dans l'espace public. Les usagers des transports publics aspirant à un transport de qualité réclament un tel débat afin de ne plus être considérés comme de simples consommateurs en mouvement.

Face à l'omniprésence publicitaire privatisant l'espace public, Agir pour l'Environnement a conçu une campagne d'information citoyenne composée de cinq visuels qui seront affichés dans le métro parisien (station Belleville) à partir du 17 mars et ce pour une durée de quinze jours. Cet affichage doit intervenir à la suite d'un contrat n°6665656 signé entre Métrobus et Agir pour l'Environnement en date du 27.02.04.

Métrobus se réserve le droit de refuser toute publicité incompatible avec la bienséance ou le sérieux qui s'imposent à la RATP ou qui serait contraire à ses intérêts. Parce que cette campagne d'information citoyenne a pour but de sensibiliser le grand public à la notion de qualité du cadre de vie, notamment dans l'espace public, Agir pour l'Environnement exclut, a priori, une possible censure de Métrobus. L'interprétation -fusse-t-elle relativement arbitraire- d'un simple prestataire de service de la RATP ne peut conduire à interdire l'expression citoyenne d'associations œuvrant pour l'amélioration des conditions de transports des usagers. L'intérêt de la RATP est clairement d'améliorer le cadre de vie d'un métro par trop dégradé par la pollution visuelle induite par la multiplication de panneaux publicitaires de grand format.

Cette campagne anti-publicitaire précédera une grande soirée-débat qui aura lieu le jeudi 18 mars 2004 en présence des représentants des principales associations environnementales et anti-publicitaires. La triple pollution publicitaire -idéologique, visuelle et énergétique- sera l'objet de cette soirée-débat.

Les visuels de la campagne anti-publicitaire ainsi que le détail de la soirée-débat sont disponibles sur le site d'Agir pour l'Environnement : www.agirpourlenvironnement.org

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre