www.stop-tht.org - 16 novembre 2008
Pour un moratoire sur la ligne THT Cotentin Maine et sur toute nouvelle ligne THT


:Le jugement du TGI de Tulle du 28 octobre condamne RTE à verser aux éleveurs Marcouyoux 390 648 Euros en compensation des préjudices liés à la proximité d'une ligne THT et subis par le GAEC pour des pathologies animales et des dommages directs et certains.

Il apporte ainsi un démenti cinglant à la propagande de RTE qui dénie en permanence l'impact des lignes THT sur les élevages.
Et si un TGI reconnaît des pathologies animales liées aux THT, pourquoi les riverains des 13 000 km de couloirs THT en France seraient-ils exemptés de toutes conséquences sanitaires ?

Les seuils d'exposition en vigueur en France ( 100 micro T maxi inatteignables sous une THT ) sont totalement dépassés et obsolètes mais elles incitent RTE à mentir sciemment aux élus, aux agriculteurs, au public, aux vétérinaires, aux médecins.....
Cette victoire judiciaire ....au terme de 15 ans de procédure s'ajoute à celle de la Cour d'Appel administrative de LYON du 22 mars 2007 condamnant RTE pour avoir faussé délibérément une procédure d'expertise chez un autre éleveur de porcs dans la Drôme.

Personne peut faire confiance à RTE car il ne peut être à la fois l'opérateur en charge des lignes THT en fonction comme des projets de lignes THT nouvelles et en même temps celui qui déclare l'inexistence de l'impact des lignes THT.

Personne ne peut faire confiance à RTE lorsqu'il vient en Manche, Mayenne, Ille et Vilaine acheter la docilité et la complaisance des maires et de leurs conseils municipaux en leur promettant de verser aux communes 74 Euros par Mètre Linéaire de ligne THT installée ( 1km = 74 000 Euros; 5km = 370 000 Euros etc ...).

Personne ne peut faire confiance au ministère du MEEDDAT et au gouvernement lorsque la secrétaire d'Etat, Mme N Kosciusko Morizet à St Lô le 27 09 08, évitant de rappeler ces ? lignes qui posent problèmes ? refuse de rencontrer nos associations et se contente d'annoncer le doublement du budget initial du projet THT Cotentin Maine en le portant à 420 Millions Euros comme si tout pouvait s'acheter.

Les tractations que mènent actuellement RTE, le MEEDDAT, les promoteurs de la ligne THT Cotentin Maine avec des élus et des représentants socioprofessionnels deviennent nauséabondes et sordides:
l'argent abondant et facile contre la santé des gens et la viabilité des élevages.

Il est plus que temps pour le gouvernement, pour les parlementaires de décider un moratoire sur toute nouvelle construction de ligne THT en France.

Il est plus que temps pour Mr Borloo et Mme N Kosciusko Morizet de recevoir notre coordination et de prendre en compte les problèmes soulevés.

La résolution du Parlement européen du 4/09/08 pour une révision des normes d'exposition aux THT d'une part,
la mission parlementaire, confiée au Sénateur Raoul du Maine et Loire, sur les effets des THT d'autre part,
confortent les demandes de notre Coordination CISTopTHT.

Notre Coordination STopTHT avec toutes les nombreuses associations locales invite à soutenir les communes qui prennent des arrêtés municipaux ou qui l'envisagent.

Notre Coordination STopTHT appelle les représentants des agriculteurs à prendre en compte les 2 jugements de Tulle et de Lyon condamnant RTE pour une protection réelle des agriculteurs et de leurs élevages.

La santé humaine, celle des agriculteurs et de leurs élevages ne sont pas à vendre.

> Imprimez cet article X Fermer la fenêtre