Projet de loi relatif à la souveraineté alimentaire : opération « Adopte un gland »

Communiqués de presse

À partir du 13 mai 2024, les députés vont débattre du projet de loi relatif à la souveraineté alimentaire et notamment de l’article 14 visant à « simplifier » la réglementation sur l’arrachage des haies.

Malgré les déclarations ministérielles présentées comme plus vertes que vertes, l’arrachage des haies se poursuit à un rythme soutenu : près de 44 mètres de haies disparaissent chaque minute, soit 23 000 kilomètres par an.

Non content d’assister passivement à la disparition des haies, le gouvernement soumet aux votes des parlementaires un droit à l’arrachage, accordé par tacite acceptation par les préfets. Dans chaque département bocager, l'administration pourrait avoir à traiter plusieurs milliers de dossiers par semaine à certaines périodes de l'année !

Faute de moyens supplémentaires, il est certain qu’une demande d’arrachage formulée par un agriculteur ne recevra aucune réponse du préfet dans le délai légal imparti, valant ainsi autorisation implicite.

Face à cette volonté de « simplification » qui n’est autre qu’un nouveau recul écologique, Agir pour l’Environnement lance l’opération « Adopte un gland » en envoyant un gland à chaque parlementaire, afin de les inciter à adopter des mesures en faveur d’une réelle protection des haies et de leur biodiversité.


Contacts presse

Agir pour l'Environnement

  • Lucie PELOUS // Coordinatrice des campagnes Nature et Biodiversité
  • Jacques CAPLAT // Coordinateur des campagnes Agriculture et Alimentation
  • Stéphen KERCKHOVE // Directeur général